Il y a aussi beaucoup de beau dans tout ça

Par Marie-Anik Shoiry

Depuis le début de cette crise, ce qui me frappe le plus et me fait le plus grand bien, c’est tout le beau dont nous sommes capables.

Ce n’est pas un secret, nous sommes tous dans le même bateau. Cette pandémie nous est tombée dessus comme une claque en pleine face. Cette pause forcée pour la majorité d’entre nous laissera des traces, redéfinira notre monde et influera notre chemin futur. C’est une lourde épreuve qui nous fait et nous fera mal, certes.

La fierté qui m’habite

Cela dit, aujourd’hui, je n’ai jamais été aussi fière des gens qui m’entourent et de ma communauté. En bientôt 40 ans de vie, je n’ai pas le souvenir d’avoir vu autant d’humains soucieux de faire le bien en même temps. Partout sur le Web et sur les réseaux sociaux, nous sommes quotidiennement témoins d’actes créatifs d’entraide, de solidarité, de bienveillance et de générosité, dans l’espoir d’adoucir un peu notre sort collectif. Je trouve très émouvant de constater à quel point en période de grande difficulté, on se serre les coudes et on revient à l’essentiel.

Aujourd’hui, on ne parle plus au « je ». Aujourd’hui, c’est nous.

La force du clan

Que ce soit tous les anges gardiens du domaine de la santé (comme les appellent à juste titre notre premier ministre), les éducateurs en service de garde, les travailleurs qui assurent les services essentiels, les médias qui nous informent rigoureusement, les donneurs de sang, et j’en passe, tout le monde s’est mobilisé pour qu’ensemble, on traverse cette tempête et on gagne la bataille.

Il y a aussi toutes celles et ceux qui à leur façon posent des gestes pour nous mettre du baume au coeur: les entreprises qui offrent gracieusement des produits et services, les bénévoles qui viennent en aide aux personnes âgées et aux plus vulnérables, les enseignants qui partagent leurs idées d’activités à faire à distance, les instigateurs de nombreux groupes d’entraide virtuels, les artistes qui nous divertissent avec des prestations gratuites, et encore là, j’en oublie assurément.

C’est bien la preuve que dans l’adversité, il y a aussi du beau, du bien et du grand.

L’union fait la force. That’s it. Ensemble, c’est tout.

Le leadership, c’est ça

Pour que cette alliance fonctionne, il importe toutefois qu’elle soit chapeautée par un bon guide. Nous avons cette immense chance. Si nous ne nous sentions pas en confiance en cette période de bouleversement, tout cela ne serait pas possible. Nous sommes informés, conseillés et rassurés par notre gouvernement et par son chef, ce qui nous donne les outils nécessaires pour mettre la main à la pâte et pour contribuer positivement au succès de ce combat.

Pour moi, le leadership, c’est ça : un capitaine humble, humain, empathique, courageux, qui fait confiance, qui reste calme contre vents et marées, qui donne l’heure juste et qui nous motive à agir à l’unisson. Voilà pourquoi je tiens à remercier M. Legault (je suis admirative de son excellent travail), M. Arruda (un coup de coeur), Mme McCann (toujours en contrôle) et leurs escouades dévouées qui déploient dans l’ombre leurs talents et leurs efforts au service de la population.

Malgré l’ampleur et les désagréments de cette situation exceptionnelle, il est essentiel de demeurer positif, de respecter les consignes, de ne pas abandonner, de continuer à s’entraider et d’être reconnaissant pour tout ce qui nous fait du bien. Parce que dans tout ça, il y a aussi beaucoup de beau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*