Les cours de natation

Par: Marie-Anik Shoiry

Ce n’est pas un secret, apprendre à nager est important, très important.

Mes enfants ont donc commencé, dès leur plus jeune âge, leurs cours de natation.

Au début, comme ils ne sont évidemment aucunement autonomes, nous, les gentils parents, on doit se mouiller dans l’eau méga froide de la piscine du quartier pour les introduire au merveilleux monde de l’apprentissage de la nage.

Yé! La joie!

NOT!

Au risque de passer pour une mauvaise mère, je ne trouve honnêtement pas l’expérience particulièrement agréable… Chacun ses goûts mais me faire « splasher » par mon enfant et ceux des autres en sautillant et en tournant en rond dans le « pas creux » de la piscine, en même temps que je dois m’efforcer de chanter avec gaieté que les petits poissons dans l’eau nagent-nagent-nagent sur le dos, c’est pas trop mon truc.

Le comble, c’est quand je réalise qu’il y a du monde que je connais aux cours, genre du monde que ça me tente pas full de voir un samedi matin à 8h.

Sérieux, c’est pas cool.

Tsé, y’a certains moment dans la vie où incognito = mieux dans sa peau.

Dans le cadre de mon travail (je suis avocate de formation), je suis habillée proprement et décemment. Et, évidemment, je côtoie mes collègues avocats quand je suis habillée de la tête aux pieds (Ok. J’sais pas trop pourquoi je prends la peine d’écrire ça, mais bon, j’avais comme besoin de le préciser).

Bon. Alors là, recroiser mes confrères à la piscine, ouf, ça me tente pas full. En fait, ça me tente pas PANTOUTE!

Surtout pas dans mon vieux maillot pas cute.

Surtout pas quand je suis pas peignée, pas arrangée, pas maquillée pis « poquée ».

Surtout pas quand je suis dans la piscine en train de faire des « guili guili » pis des « gougou làlà » à mon enfant de 2 ans qui «apprend» à nager.

Allô la crédibilité.

Pis là, évidemment, c’est le moment où mon fils pète sa coche parce que l’eau est froide pis ça y tente pas pantoute de se baigner à matin. Alors je dois gérer la crise, en essayant de rester zen, mais sérieux, j’ai pu full de patience parce que je recevais à souper hier soir, j’me suis couchée tard, ma ptite dernière s’est levée mille fois pendant la nuit pis y’avait pu de café dans la cafetière à matin.

Tsé, quand TOUTE va mal.

Faque mon fils est tellement fru qu’il se met à tirer sur mon maillot pas cute.

Oh NON.

OMG!!!!!

Y’é est en train de me sortir un SEIN du maillot!!

Non, sérieux, j’ai pas l’énergie de gérer mon fils ET un sein à l’air en public!!!

Essaye toi de trouver un moyen de sortir de la piscine avec ton enfant de 2 ans dans les bras qui te fait la pire crise « ever », un sein presqu’à l’air, les cheveux dans la face pis tout le monde qui te regarde (dont l’avocat que je connais, qui est assis en haut dans l’estrade de la piscine et qui a une vue PLOMBANTE sur moi! Misère…).

Wow, allô l’égo.

Alors oui, c’est important d’apprendre à nager, très important.

Et j’ai voulu que mes enfants soient autonomes le plus rapidement possible pour pouvoir sortir de la piscine le plus vite possible.

Maintenant, je suis ENFIN dans l’estrade, merci la vie.