Une mère et sa fille à la mer

Par Karine Desrochers

Voyager avec son parent à l’âge adulte est un privilège. Partager du temps quotidien loin de la routine donne lieu à des moments précieux. Les plus beaux souvenirs rapportés de mon dernier voyage sont ceux que j’ai déposés dans mon cœur et qui m’appartiennent pour toujours.

Prendre l’apéro et le digestif sur le pont était un moment simple et riche à la fois. Les enfants participaient aux activités du Kid’s Club, je pouvais ainsi être réellement attentive aux adultes qui m’accompagnaient. Les discussions voguaient au rythme du bateau laissant place aux échanges coeur à cœur. Dans toute sa spontanéité, ma mère m’a lancé ceci: « Ma fille, je ne te connaissais pas! Tu m’impressionnes!» Il est vrai que les événements de la vie nous ont éloignées. À l’adolescence, je me suis réfugiée dans mes amitiés, alors qu’elle vivait une relation toxique. Ensuite, j’ai quitté la maison et entamé ma vie professionnelle, avant de devenir maman.

Cette semaine a permis à ma mère de venir à ma rencontre, de me découvrir, de reconnaître mes qualités. J’ai à mon tour découvert la folie et la curiosité de ma mère qui se cachaient derrière son masque sérieux et hyper-responsable. La voir s’éclater dans les glissades d’eau, manipuler les animaux exotiques, crier sa fierté au spectacle des enfants m’a offert de nouvelles lunettes avec lesquelles regarder cette femme. Elle est une autre femme avec mes enfants, une version améliorée de ma mère. Probablement parce qu’elle ne porte plus sur ses épaules le poids de la responsabilité financière et humaine de la monoparentalité. Sa grande curiosité la poussait à questionner sans relâche les guides. J’ai réalisé que c’est d’elle que je tiens cette vivacité d’esprit.

Offrez-vous ce temps précieux avec vos parents. Petits, ils nous protègent et nous élèvent avec son lot de défis. Vient un temps où les rôles s’échangent devant la vieillesse du corps et ses limitations. C’est maintenant que la santé et la maturité sont nos alliées et qu’il faut en profiter. Le voyage n’est qu’un prétexte. Il n’est pas nécessaire de parcourir des milliers de kilomètres pour mettre le temps sur pause. Ce moment saupoudrera rires, écoute et paix sur votre relation déjà forte.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*