COVID-19 : Utilisez votre surplus de temps à bon escient!

Par Marilyn Leblanc

Les mesures de confinement liés aux COVID-19 vous désespèrent? Vos enfants sont coincés à la maison et vous ne savez plus ou donner de la tête? Pourquoi ne pas en profiter pour faire le point sur votre vie actuelle et…future? Voici quelques pistes pour aider toute la tribu à débuter la réflexion.

1. Imaginez votre vie idéale.

Décrivez votre journée idéale. Où êtes-vous ? Avec qui ?

Identifiez vos passions ou ce qui vous rend heureux. Si l’argent n’était pas un problème, que feriez-vous ? Quels risques prendriez-vous si vous étiez certain de ne pas échouer ?

Visualisez votre vie parfaite. Qu’aimeriez-vous avoir plus ou moins dans votre vie ? Quel genre d’expériences souhaitez-vous vivre ? Quelles sont les choses que vous regretterez si vous ne les faites pas ?

Considérez votre état de santé. Comment vous sentez-vous par rapport à vous-même ? Des changements sont-ils nécessaires afin de pouvoir atteindre vos objectifs?

Si vous procédez à l’exercice avec vos enfants, résistez à l’envie de vouloir influencer leur pensée. Leurs objectifs ne répondront peut-être pas à votre définition du succès… mais ce n’est pas à propos de vous ! Leurs rêves leur permettent de se lancer des défis, de prendre confiance en eux et de commencer à se définir en dehors des normes et des attentes imposées par les adultes. Leur vision évoluera avec le temps et leurs buts deviendront naturellement plus précis et plus ambitieux.

2. Écrivez vos réponses.

Écrivez vos réponses en prenant le temps d’y ajouter le plus de détails possible. Lorsque vous aurez terminé, relisez vos notes, identifiez les éléments importants et regroupez-les par thèmes (familial ou relationnel, santé, carrière, finances, loisirs, etc.).

Aidez vos enfants à procéder à un exercice de synthèse. À partir de 7 ans, la majorité des enfants devraient être en mesure de combiner leurs réponses en groupe d’idées.

3. Établissez un plan d’action préliminaire.

Lorsque vous aurez une version abrégée de votre vision, dressez une liste d’actions spécifiques que vous pouvez entreprendre pour apporter plus de ce que vous aimez faire ou aimeriez faire dans votre vie. Par exemple, si vous souhaitez voyager plus, pensez à comment vous pouvez économiser davantage ou accumuler plus de vacances pour vous permettre de découvrir le monde. Allouez-vous du temps de réflexion et faites des recherches afin d’identifier des idées qui sortent des sentiers battus.

Vos enfants rêvent de jouer dans la LNH ou de devenir astronautes ? Aidez-les à identifier des objectifs à court et moyen terme qui leur permettront de cheminer vers l’atteinte de leur vision globale. Ceux-ci peuvent être aussi simples que de prendre 50 lancers par jour ou de lire un livre ou un article scientifique chaque semaine.

4. Identifiez les étapes déjà franchies et agissez.

Plusieurs de vos actions sont probablement déjà alignées avec votre vision. Identifiez les étapes déjà franchies et… félicitez-vous ! Ensuite, faites-le point sur la situation. Si possible, éliminez les activités qui nuisent à l’accomplissement de vos objectifs et concentrez vos énergies sur celles qui vous apportent du bonheur et vous font progresser.

Plongez dans des activités que vous aimez faire ou qui vous inspirent. Ne vous laissez pas intimider par la peur, le manque de temps ou d’argent. Allez-y de façon graduelle et n’essayez pas de tout accomplir dès le départ.

Votre souhaitez reprendre votre santé en main ? Inspirez-vous des conseils de mon blogue précédent.

Vous ambitionnez de vous lancer en politique ? Commencez petit. Donnez davantage de vous-même. Envisagez de faire du bénévolat dans les associations et les organismes de votre communauté afin de vous faire connaître et de vous familiariser avec les enjeux locaux. Vous pourriez aussi soutenir un candidat local afin d’en apprendre plus sur le système ou les défis auxquels vous pourriez être confrontés.

Le fait de faire de petits pas dans la bonne direction vous permettra de socialiser avec des gens d’expérience, d’identifier les compétences que vous devez acquérir ainsi que les choix et les actions qui s’imposent pour atteindre votre vision.

5. Définissez votre stratégie.

Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. N’hésitez pas à vous fixer des objectifs « tremplins » ou périphériques à votre vision. Des objectifs tremplins vous permettront d’acquérir de nouvelles compétences, d’accroître votre bonheur et votre bien-être. Essayez de remporter autant de petites victoires que possible afin de continuer à accroître votre confiance.

Vous rêvez de vivre une vie de nomade, mais angoissez à la façon de financer vos aventures ? Pourquoi ne pas envisager de développer des compétences parallèles qui pourraient vous permettre de réaliser votre rêve ? Vous pourriez investir dans un cours de photographie ou commencer à écrire afin de développer des compétences qui pourraient vous permettre de réaliser votre objectif ultime.

Si possible, définissez des objectifs annuels, mensuels, hebdomadaires et même quotidiens. Idéalement, ces objectifs devraient vous rapprocher de la réalisation de votre vision.

6. N’abandonnez pas !

Faites régulièrement le point sur tout ce que vous avez accompli. Célébrez vos succès et analysez ce que vous devez faire pour continuer à avancer. Même si les choses semblent lentes, vous faites probablement des progrès !

Peu importe les efforts que vous déployez, vous ne parviendrez pas à atteindre vos objectifs de temps en temps. Bien que cela soit frustrant, souvenez-vous que ce sont vos échecs qui déterminent en fin de compte votre caractère. Ils contiennent aussi des leçons qui peuvent vous permettre d’atteindre vos objectifs la prochaine fois, si vous avez le courage de refléter sur la situation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*